Bonnes intentions et mauvaises conséquences

Bonnes intentions et mauvaises conséquences

"La pire des erreurs consiste à juger une politique sur ses intentions et non sur ses conséquences"

Notez cet article:
0
Lire la suite
1325 Hits
0 commentaires

Licenciements : combiner équité et sécurité juridique.

Licenciements : combiner équité et sécurité juridique.

Au lieu de vociférer et de gesticuler, ce qui n'a jamais empêché  un chef d'entreprise de licencier, il serait peut être temps que nos politiques de tous bords, comme les syndicats, acceptent que les ajustements d'effectifs font partie de la vie des entreprises.

La question n'est donc pas d'interdire les licenciements, mais de mettre en place un système de dédommagements équitable pour le salarié, qui en contre partie de la prise en charge par l'entreprise des conséquences financières de ses décisions garantisse la sécurité juridique.

Notez cet article:
0
Lire la suite
1374 Hits
0 commentaires

Crise Politique ou crise morale ?

Crise Politique  ou crise morale ?

Hier soir, à la télévision, un panel de politiques aboyait à propos de l'affaire Cahusac, achevant de se discréditer,  incapables de toute prise de distance critique par rapport à leur pratique.

Notez cet article:
0
Lire la suite
1506 Hits
0 commentaires

Contraindre les élus à la vertu !

L'argent de l’état  n'est l'argent de personne. Donc en détourner un peu, ce n'est voler personne. Et quand il n' y en a plus, il suffit de créer une petite taxe. Si de plus les partis politiques ont le contrôle des candidatures aux élections, le système est complètement verrouillé et il devient impossible de réduire la dépense publique.

 

Notez cet article:
0
Lire la suite
1332 Hits
0 commentaires

Un haut conseil des territoires ?

Un haut conseil des territoires ?

Le non cumul des mandats, s'il était réellement mis en oeuvre strictement bouleverserait le profil de carrière de notre personnel politique. Et comme pour compenser, on nous annonce un nouveau "haut conseil des territoires".

Mais ce "haut conseil" existe déjà : c'est le sénat.

Donc pourquoi, si on met en place un non cumul strict des mandats, ne pas prendre modèle sur le Bundesrat Allemand : les élections sénatoriales sont supprimées  et siègent au sénat es-qualité les Présidents de Régions(22), les Présidents de conseil généraux(100) et les maires des grandes villes(30).

...
Mots clés:
Notez cet article:
0
Lire la suite
1619 Hits
0 commentaires